Rue Saint Quentin 3, 1000 Bruxelles
Tel. : 0032.2/3325541
Fax : 0032.2/3324966
Pierre ROBERT
Marie-Pierre DE BUISSERET​
Sarah JANSSENS​
Mathilde QUESTIAUX​
Justine VAN EDOM
photo site-web Cedric
Cedric D'HONDT

Pierre ROBERT

Pierre Robert est licencié en droit de l’Université Catholique Louvain (1998) et licencié en communication et médias de l’Université de Gand (1999). Il est avocat au Barreau de Bruxelles depuis 1999.

Il s’est vu reconnaître le titre de spécialiste en droit des étrangers par l’Ordre des avocats et en pratique tous les aspects (notamment asile, regroupement familial, régularisation, migration économique, nationalité…).

Il a porté plusieurs affaires importantes devant des juridictions nationales ou internationales, notamment :

  • Devant la Cour de Justice de l’Union européenne,
    • Ruiz Zambrano c. Onem ( CJUE, 8.3.2011, C-34/09 ), concernant la citoyenneté européenne
    • X. X. c. Etat belge ( CJUE, 7.3.2017 ), concernant les visas humanitaires
  • Devant la Cour européenne des droits de l’homme,
    • Singh e.a. c. Belgique ( CEDH, 2.10.2012, 33210/11 ), concernant l’examen d’une demande d’asile et l’obligation qui incombe dans ce cas aux instances d’asile
  • Devant la Cour constitutionnelle,
    • Arrêt 121/2013 du 26.9.2013 , concernant la loi du 8 juillet 2011 modifiant les règles en matière de regroupement familial

Pierre Robert a par ailleurs rédigé plusieurs articles:

  • “Accès au dossier administratif en droit des étrangers : Quelle effectivité derrière les principes ? », R.D.E., 2017, avec Sarah JANSSENS;
  • « Droits fondamentaux et extrême urgence – Comment sortir de l’insécurité juridique ? », R.D.E., 2017.

Il est intervenu à des colloques/conférences:

  • European Court of Justice Separation of children and families in migration, through detention and/or deportation of a parent: Zambrano and Chavez ( Aire center – Brussels – Separated Children in Judicial Proceedings: Access to justice for Separated Trafficked and/or Asylum Seeking Children, 19-20.10.2017 )
  • Minderjarige asielzoekers en de Raad voor Vreemdelingenbetwistingen ( RUGent – CESSMIR – Migratieonderzoek in praktijk, 26.1.2018 )
  • Qu’est-ce qu’un réfugié? Entre idéaux de Genève et “hotspots” (Ligue bruxelloise francophone pour la santé mentale – Ce qui fait et défait l’humain, 12-13.3.2018)
  • La práctica jurídica del Tribunal Europeo en materia de DDHH de las personas migrantes (Asociación Libre de Abogados – Madrid – 3.5.2018)

Pierre Robert est membre du conseil d’administration du Syndicat des Avocats pour la Démocratie ( www.lesad.be ) et de l’association Nansen (http://nansenrefugee.be/fr/).

Marie-Pierre DE BUISSERET

Marie-Pierre de Buisseret est licenciée en droit de l’Université Catholique de Louvain (UCL) depuis 1994.

Intéressée par les migrations internationales et les droits de l’Homme, elle aborde depuis 25 ans ces questions sous des angles différents :

  • Avocate au barreau de Bruxelles (de 1995 à 1998 et depuis 2007)
  • Conseillère juridique au Siréas (Association d’aide aux migrants) (de 1998 à 2003)
  • Membre ONG de la Commission Régularisations (à partir de 2000)
  • Membre ONG de la Commission consultative des étrangers
  • Conseillère parlementaire au Parlement fédéral (de 2003 à 2013)
  • Membre de la Commission Etrangers de la Ligue des Droits de l’Homme et co-présidente à partir de septembre 2017

Membre du conseil d’administration de ‘l’Association pour le droit des Etrangers’ ( www.adde.be ).

A côté du droit des étrangers, elle pratique également le droit de la famille.

Sarah JANSSENS

Sarah Janssens a obtenu un master en droit en juin 2010 à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve, avant de compléter sa formation par un master complémentaire en droit européen (LLM) à l’Université de Gand.

Avocate au barreau de Bruxelles depuis 2011, sa matière de prédilection est le droit des étrangers. Elle traite également de questions en droit familial, droit européen et droit international privé.

Sensible à la nécessité de garantir l’accès à la Justice pour tous, elle est par ailleurs investie dans plusieurs collectifs :

  • le Syndicat des Avocats pour la Démocratie ;
  • la Plateforme Justice pour Tous ;
  • le projet Droits sans toit ;

Elle est par ailleurs membre du Comité de rédaction de la Revue en Droit des Étrangers et a réalisé plusieurs publications :

  • « Proposition de définition de la notion de « groupe social » : entre état des lieux de la jurisprudence et perspectives d’évolution », R.D.E. , 2011 ;
  • « Le droit d’être entendu en matière d’asile et migration : perspectives belge et européenne », R.D.E. , 2013, avec Pierre ROBERT ;
  • « Accès au dossier administratif en droit des étrangers : Quelle effectivité derrière les principes ? », R.D.E. , 2017, avec Pierre ROBERT ;
  • « Accès au dossier administratif et Règlement Dublin : l’expression d’un principe général, ou l’exception qui confirme la règle ? », R.D.E., 2018 ;
  • « Accès au dossier administratif et Règlement Dublin : suite… et pas fin », R.D.E., 2019;

Sarah Janssens est également intervenue dans plusieurs colloques, sur des thématiques relatives au droit des étrangers :

  • Cycle de formation de l’ADDE, “Détention administrative et recours”, 2014, 2016, et 2017.
  • Amendes administratives, 2017.
  • Actualités en droit des étrangers, 2018.
  • Cycle de formation de l’ADDE, « Régularisation médicale et humanitaire », 2019 et 2020.
  • Questions préjudicielles récentes en droit des étrangers, 2020.
  • Journée d’étude – Membres de famille de Belges ayant exercé leur libre circulation dans l’Union européenne, 2020.

Mathilde QUESTIAUX

Mathilde Questiaux a obtenu un bachelier en droit à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve, puis un master en droit à l’Université de Gand.

Inscrite au Barreau de Bruxelles depuis avril 2016, elle pratique de manière préférentielle le droit des étrangers et le droit de la famille .

Justine VAN EDOM

Justine Van Edom a d’abord obtenu son bachelier en droit en français et néerlandais à la Katholieke Universiteit Leuven et l’Université Saint-Louis de Bruxelles. Elle a obtenu son master en droit à la Katholieke Universiteit Leuven en 2019. Elle a ensuite complété sa formation avec un master de spécialisation en droit de l’Homme à l’Université Saint-Louis de Bruxelles.

Elle est membre du barreau de Bruxelles depuis octobre 2020 et pratique de manière préférentielle le droit des étrangers.

Cedric D'HONDT

Cedric D’Hondt a obtenu son master en droit à la KU Leuven en 2017. Il a ensuite obtenu un master complémentaire en démocratie et droits humains à l’Université Saint-Joseph (USJ) de Beyrouth en 2018.

Passionné par les droits humains, Cedric a suivi un stage au sein de la Délégation de l’UE au Caire, avant de rejoindre l’Institut du Caire pour l’étude des droits de l’homme (CIHRS) en août 2019.

Il est inscrit au Barreau de Bruxelles depuis novembre 2021.